Invention de génie ou simple coup marketing pour les fêtes de fin d’année ? La célèbre marque Petrossian lance le caviar liquide, une première mondiale. Les puristes s’étrangleront, les curieux goûteront. Que l’on ne se trompe pas, le caviar liquide ne se boit pas comme du petit lait mais a pour ambition d’être utilisé en cuisine, notamment pour déglacer une viande ou pour être incorporé dans une sauce ou dans certains plats comme les œufs brouillés. Au tarif de 170 euros  le flacon de 95ml, il faudra tout de même en faire une utilisation raisonnable…
Est-ce vraiment possible de consommer du caviar autrement qu’en grains ?
Chez Petrossian, cette nouveauté s’inscrit dans l’ADN de la marque. "L'extraction du "jus" du caviar ainsi que la stabilisation du produit sont des démarches originales et font partie de l'invention technique de la marque", précise-t-on du côté de Petrossian. Il n'y a pas une sorte spécifique de caviar utilisée, car il s'agit d'un équilibrage des goûts, qui se fait généralement à partir de l'une des trois espèces élevées les plus courantes : l'ossetra, le baeri ou le daurenki".

est-ce vraiment possible de consommer du caviar autrement qu’en grains, tel qu’il est consommé depuis très longtemps ?

Petrossian n’en est pas à son coup d’essai côté innovation : tranches de caviar à glisser dans des canapés pour l'apéritif, caviar dans un moulin pour saupoudrer un plat d'un peu de fleur de caviar, à la place du sel et du poivre, dés pressés de caviar pour ajouter un peu de fantaisie à toutes sortes de préparation… Est-ce à chaque fois une réelle innovation ou de simples coups marketing pour faire parler de la marque Petrossian ? Autrement dit, est-ce vraiment possible de consommer du caviar autrement qu’en grains, tel qu’il est consommé depuis très longtemps ? C’est tout le paradoxe d’un produit comme le caviar dont on recherche avant tout l’expérience gustative originelle, à l’antithèse de l’innovation sur le produit lui-même.
Sur le même sujet
Karin Nebot, directrice générale de Kaviari : « Avec la Manufacture, nous voulions montrer la dimension artisanale, manuelle, du caviar »
Connaissez-vous le nid d’hirondelle, « caviar de l’Orient » à 1200 euros le kilo ?
La boîte de caviar à 9,99 euros chez Lidl : tout fout le camp !
Mon caviar est chinois, ça vous gêne ?
Auteur
RédactionAtabula, avec AFP Relaxnews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.