Les principaux architectes et décorateurs de restaurants en France
Advertisement

Les principaux architectes et décorateurs de restaurants en France

Un restaurant, ce n’est pas que l’assiette. Loin de là. C’est aujourd’hui une expérience globale, du sol au plafond, de l’entrée aux toilettes, cuisine et service compris. Le restaurant est donc aussi une architecture et une décoration. En la matière, certains sont devenus des as de la création, pensant la forme du restaurant, ses couleurs, ses matériaux. Focus sur les principaux architectes et décorateurs qui magnifient les restaurants français.


[divider]Caroline Tissier[/divider]

D’abord Akrame Benallal en 2011, puis David Toutain, Christophe Hay, Shawn Joyeux et Toshitaka Omiya… Caroline Tissier est devenue une figure du design dans l’hôtellerie-restauration. Celle qui se définit comme « instinctive » aime s’adapter à la personnalité des chefs pour créer des lieux à l’image de leur cuisine. Parmi ses derniers faits d’armes, le feu restaurant Oka, du chef brésilien Raphael Rego. Elle y a fait coexister le bleu et le jaune emblématiques du Brésil avec un mobilier d’inspiration française / carolinetissier.com

[divider]Christophe Tollemer[/divider]

Ce designer d’intérieur parisien, spécialiste des chalets de luxe, a de belles références dans l’hôtellerie-restauration. On lui doit la décoration du restaurant du Palais Royal, ouvert en 2015 et de Peìr, la bastide de Gordes dont Pierre Gagnaire a pris les rênes la même année. L’intérieur des Airelles et du Mélézin, à Courchevel, sont aussi signé Christophe Tollemer / www.christophe-tollemer.com

[divider]Dorothée Meilichzon[/divider]

À 27 ans, Dorothée Meilichzon fonde son cabinet CHZON (2009), elle qui s’était passionnée pour le design des jouets. Premier projet : la mise en scène du Prescription Cocktail Club dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés (Paris). Parmi ses créations : Balagan (Paris), Henrietta (Londres), Mathis (Paris), Fish Club (Paris), Café Pinson (Paris) / www.chzon.com

[divider]Emilie Bonaventure[/divider]

Décoratrice et scénographe touche-à-tout, aimant allier l’ancien et le moderne, cette passionnée de gastronomie a conçu en septembre 2016 les trois nouveaux espaces de Rose Bakery à Pigalle. Elle a travaillé sur la déco du Frenchie, le restaurant de Grégory Marchand, dont elle a entièrement repensé la salle-à-manger en 2014. On lui doit aussi, en 2016, l’intérieur très marin de Belle Maison, à l’image de la cuisine du maître des lieux Franck Baranger / www.be-attitude.net

[divider]India Mahdavi[/divider]

Née à Téhéran d’une mère égyptienne et d’un père iranien, India Madhavi est mondialement connue pour son travail en architecture d’intérieur. Elle a collaboré avec Maja Hoffmann, le groupe Beaumarly, la Maison Ladurée et la Société des Bains de mer de Monaco. Les fins gourmets avaient pu apprécier son travail chez Thoumieux où officiait Jean-François Piège. Parmi ses autres réalisations : I Love Paris Guy Martin, aéroport Charles de Gaulles), The Gallery at Sketch (Londres), Café Français (Paris), Germain (Paris) / http://www.india-mahdavi.com/

[divider]Jean-Philippe Nuel[/divider]

Il n’avait pas 30 ans qu’il réalisait déjà un hôtel à Paris en maîtrise d’œuvre globale (architecture et décoration). Depuis, Jean-Philippe Nuel a multiplié les projets autour de l’hôtellerie en France et à l’étranger (M’Gallery, Sofitel, Hilton, Radisson, Starwood…). Côté restaurants, il est possible de voir ses créations au Restaurant Molitor (Paris 16e arr.), au restaurant du Majestic Barrière (Cannes), des Fenêtres (Marseille), de l’Assise (Nantes) ou au Bar Lounge Le Cinq Codet (Paris 7e arr.) / www.jeanphilippenuel.com

[divider]Joseph Dirand[/divider]

Il n’a que 23 ans lorsqu’il se lance dans l’aventure. India Madhavi qu’il contacte pour travailler avec elle lui conseille plutôt de se lancer en solo. Ce qu’il fait. Depuis, le quadra a réalisé des chantiers à travers le monde entier. Ses maitres : Le Corbusier pour son engagement, John Pawson pour son minimalise, Peter Zumthor pour son intemporalité et Carlo Scarpa pour sa précision. Parmi ses créations : Loulou (Paris), Le Flandrin (Paris), Monsieur Bleu (Paris) / www.josephdirand.com

[divider]Laura Gonzalez[/divider]

Elle aime le marbre, Londres, la cuisine, les luminaires et adore le travail de l’architecte italien Vincenzo De Cotiis ou de Rudy Ricciotti. Elle a créé son agence Pravda Arkitect en 2004 et ne cesse de faire parler d’elle. Ses dernières réalisations : La Gare (Paris), Brasserie d’Auteuil (Paris), l’Alcazar (Paris), Manko (Paris), Margherita (Paris) / pravdaarchitecture.com

[divider]Manku et Jouin[/divider]

Alain Ducasse Plaza Athenee

En créant l’agence Jouin Manku en 2006, le designer français Patrick Jouin et l’architecte canadien Sanjit Manku ont donné naissance à un duo d’«archidesigners » demandé dans le monde entier. Porté par une volonté d’invention permanente, Jouin-Manku multiplie les collaborations avec Alain Ducasse, repensant le restaurant du Plaza Athénée en 2014. En 2016 et 2017, ils ont posé leur griffe sur le spa et l’hôtel de la triplement étoilée auberge de l’Ill en Alsace. À l’international, Jouin et Manku se sont distingués en designant les restaurants, bar et spa du mythique hôtel Eden à Rome, réouvert en grandes pompes en mai dernier. / www.patrickjouin.com/

[divider]Marcelo Joulia[/divider]

De l’architecture à la gastronomie il n’y a qu’un pas, que Marcelo Joulia a franchi avec gourmandise. Amoureux de son Argentine natale et de la France, il cultive sa liberté et son personnage de « bricoleur » talentueux. C’est Pierre Gagnaire qui lui a ouvert les portes de la haute gastronomie en lui confiant la décoration audacieuse de son premier restaurant de Saint-Etienne, ouvert en 1991. A la tête de Naço, une société de design global, cet hyperactif possède maintenant sept restaurants dont cinq à Paris : Tondo, Unico, Virtus… / www.naco.net

[divider]Michael Malapert[/divider]

L’homme se définit ainsi : « Je suis la synthèse d’un père architecte, maîtrisant parfaitement les espaces et d’une mère homéopathe soucieuse des équilibres de la vie ». Diplômé de l’École supérieure d’art et de design de Saint-Étienne, il rejoint les équipes de Philippe Starck avant de prendre le large. Après quelques voyages à l’étranger (Shanghaï, Londres, Marrakech), il monte son agence en 2007. Ses réalisations : Café de Nemours (Paris), Yuman (Paris), La Maison Bleue (Paris), le bar de Hôtel Jules et Jim (Paris), Les Fauves (Paris) / www.michaelmalapert.com

[divider]Noé Duchaufour-Lawrance[/divider]

Lauréat en 2003 du « Best Design » décerné par Time Out Hôtel et Restaurant Mag pour son aménagement du restaurant Sketch à Londres, Noé Duchaufour-Lawrance est un architecte éclectique dont le travail oscille de la conception de chaises design à celle d’appartements. Il a travaillé pour Le Lucas Carton d’Alain Senderens, le Maya Bar à Monaco ou encore la Maison Sénéquier à Saint-Tropez, célèbre pour ses nougats. Dernière réalisation notable dans le monde de la gastronomie, Le ciel de Paris, restaurant panoramique de la tour Montparnasse / www.noeduchaufourlawrance.com

[divider]Patrick Bouchain[/divider]

Ce grand professeur d’architecture se définit comme un scénographe au service des individus. Préoccupé par l’intérêt général, il développe depuis plusieurs années le concept d’architecture H.Q.H (Haute Qualité Humaine), mis au service de Michel Troisgros pour son restaurant bourguignon La Colline du Colombier. Il a aussi imaginé l’extension de la cuisine et la réhabilitation du restaurant de la Grenouillère en 2011, fief du double étoilé Alexandre Gauthier. Dans un style fait de structures apparentes, proche de la nature et de l’humain. Plus récemment, il a réalisé le nouveau restaurant de Michel Troisgros à Ouches. Une merveille / construire-architectes.over-blog.com

[divider]Patrick Gilles et Dorothée Boissier[/divider]

Couple à la ville et à l’agence, Patrick Gilles et Dorothée Boissier multiplient les projets modernes, parfois épurés, parfois baroques. Lui sort de Camondo, elle de Pennnghen, un couple créatif. Parmi leurs réalisations : les restaurants Histoires et Hexagone du chef Matthieu Pacaud (Paris), Café de l’Homme, Hakkasan (San Francisco), Ling Ling by Hakkasan (Marrakech) / www.gillesetboissier.com

[divider]Studio KO – Karl Fournier et Olivier Marty­[/divider]

Boutiques de mode, hôtels, appartements et des restaurants, le champ d’intervention du duo Karl Fournier et Olivier Marty est large. Il faut se rendre sur leur site pour comprendre l’esprit du Studio KO et écouter les étranges bruits pour plonger dans leur univers. Sublime (hommage au livre sur les bruits de l’architecture de Peter Zumthor). Parmi leurs réalisations : Eugène Eugène, Aux Près, Atelier Cuisine Attitude, Etc, Café de la Poste / www.studioko.fr

[divider]Tom Dixon[/divider]

Dixon ? Oui, l’homme qui fut le directeur artistique des magasins Habitant de 1998 à 2008 ! Bien sûr, il n’y a pas que ça dans le parcours de ce designer britannique né à Sfax (Tunisie) en 1959. L’homme a créé du mobilier, des luminaires et même une ligne de vêtement. Certaines de ses pièces ont été acquises par des musées (MoMA à New York, Centre Pompidou). Parmi ses réalisations de restaurants : le Drugstore (Paris), Himitsu (Atlanta, USA), Barbecoa (Londres), Bronte (Londres) / www.tomdixon.net

[divider]Vincent Darré [/divider]

Rien ne vaut les premières lignes de son site Internet pour saisir qui est Vincent Darré : « Célèbre pour ses créations baroques, pleines de fantaisie qui flirtent avec le surréalisme, l’excentricité anglaise, entre Jean Cocteau et Cecil Beaton, Vincent Darré est un personnage à part dans le monde de la décoration. » Parmi ses créations : Baron (New York), le patio de l’Hôtel du Prince de Galles (Paris), l’Hôtel Montana et le Restaurant Gauche Caviar (Paris) / www.maisondarre.com

[divider]Sur le même sujet[/divider]

Les Évidences – #1 – Bulle

[divider]Auteurs[/divider]

Louis Jeudi & Franck Pinay-Rabaroust

Haut de page