La table emblématique d’Alain Chapel (Mionnay) va devenir un restaurant italien

Fermé en 2012, l’emblématique restaurant d’Alain Chapel à Mionnay (Ain), auréolé de trois étoiles au guide Michelin depuis le début des années 70, va se transformer en table gastronomique...

Fermé en 2012, l’emblématique restaurant d’Alain Chapel à Mionnay (Ain), auréolé de trois étoiles au guide Michelin depuis le début des années 70, va se transformer en table gastronomique italienne selon le journal Le Progrès. Rebaptisé « Villa Véronaise », l’établissement ouvrira à l’automne 2018 et sera complété par un hôtel quatre étoiles de 15 chambres. A la tête du projet, Armand Méchali, un ex-cadre de l’immobilier qui œuvre déjà au restaurant du golf de Mionnay. Pressenti un temps pour reprendre la mythique maison, le chef étoilé Anthony Fusco a préféré poser ses valises au sein du restaurant Le Théodore à Lyon. A noter que la marque Alain Chapel reste elle propriété de sa famille.

[divider]A lire également[/divider]

Alain Chapel, l’empreinte au-delà du temps et des courants

Qui était vraiment Alain Chapel ?

[divider]Auteurs[/divider]

Rédaction Atabula / ©Benoît Prieur

 

 

2 Nombre de commentaires
  • chapel suzanne
    18 octobre 2017 at 6:44
    Laisser un commentaire

    Messieurs
    par la présente je vous prie de bien vouloir faire le rectificatif suivant :
    ce n’est pas le restaurant Alain Chapel qui a été cédé mais un bien immobilier que la mairie de Mionnay avait préempté.
    il n’y a plus d’enseigne sur la façade.
    je rappelle que le nom Alain Chapel est une marque déposée et protégée.

    Suzanne Chapel

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    « Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

    _________

    Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

    • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

      Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...