Les restaurants universitaires de France vont proposer un menu végétarien chaque jour aux étudiants

C’est une grande première en France : à partir de la rentrée 2017, tous les restaurants universitaires de France – 450 en France – vont proposer un menu végétarien...

C’est une grande première en France : à partir de la rentrée 2017, tous les restaurants universitaires de France – 450 en France – vont proposer un menu végétarien aux étudiants. Un comité de recherche et développement du Crous (Centre régionale des oeuvres universitaires et scolaires) a mis au point une quarantaine de recettes qui constituent une alternative à la viande et au poisson.

Ce menu végétarien sera proposé au tarif de 3,25€.

[divider]La restauration universitaire en chiffres[/divider]

750 points de restauration : restaurants universitaires, cafétérias, points de vente à emporter, libres services et Croustrucks

450 restaurants universitaires

65 millions de repas par an

80% des étudiants sont satisfaits de la restauration universitaire

10% des interrogés (60 000 répondants) souhaitaient  une offre végétarienne

1 centrale d’achats

1 comité de recherche et développement qui élabore les recettes

[divider]Auteur[/divider]

Rédaction Atabula

Un commentaire
  • Circée
    9 octobre 2017 at 7:08
    Laisser un commentaire

    et le menu « classique » est à combien ?

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    « Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

    _________

    Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

    • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

      Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...