A l'occasion de sa deuxième édition qui aura lieu le samedi 28 octobre 2017 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), le championnat du monde de lièvre à la royale dévoile les noms des huit finalistes, sélectionnés sur dossier. Thomas Boullault, chef-propriétaire du restaurant étoilé L'Arôme à Paris et organisateur de l'évènement, indique avoir reçu 26 dossiers. "Je suis ravi parce qu'on sait que les concours de cuisine, même les plus importants, peinent à attirer. L'an dernier, le championnat a été lancé parce que j'avais envie de remonter un peu le niveau des Journées Gastronomiques de Sologne, qui existent depuis 40 ans. Gérard Barsé s'inscrit également dans la même dynamique avec un trophée sucré. A une époque, comme l'a dit le pâtissier Philippe Urraca, quand tu gagnais Romorantin, tu passais les Meilleurs Ouvriers de France (MOF)". Les candidats auront 1h30 pour réaliser leur garniture, la préparation du lièvre et de la sauce se faisant en amont. Parmi les membres du jury figureront les chefs Philippe Legendre (ex-Taillevent et George V), Guillaume Gomez (Palais de l’Élysée), Jean-Pierre Vigato (Apicius), Cédric Dutilleul (Le Griffonnier), l'avocat Pierre Palomba ou encore l'oncologue David Khayat.


Les finalistes 2017


Albert Vezzoni (Le Chabichou - Courchevel)


Ludovic Nardozza (Domaine de Clairfontaine - Chonas-l'Amballan)


Aurélien Largeau (La Maison d'à côté - Montlivault)


Kévin Pernette (Club de la Chasse - Paris)


Grégory Gbiorczyk (Le Cercle de l'Union Interaliée - Paris)


Tomofumi Uchimura (Maison Lameloise - Chagny)


Alexandre Monmarché (Le Ritz - Paris)


Maxime Delangle (restaurant Paul Bocuse - Collonges-au-Mont-d'Or)

Auteurs

Ezéchiel Zérah / ©Julie Limont

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.