Elle dérange. D’abord à l’œil, sa forme arrondie et ses petites dents surprennent. Puis culturellement. Pour beaucoup, on ne mélange pas couteau, cuillère et fourchette dans un seul et même objet, tournant le dos à toute l’histoire des arts de la table française. La Georgette bouscule les codes. « Les traditionnels et les conservateurs ne l’aiment pas » […]
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant. Pour des abonnements groupés, contactez-nous par mail (contact@atabula.com) ou par téléphone (0143152617)