Restaurant naturiste à Paris : concept pornographique et sans intérêt

Textiles, passez votre chemin, les culs nus se mettent à table. À Paris, les adeptes du naturisme et les curieux pourront se retrouver d’ici peu chez O’Naturel, premier restaurant...

Textiles, passez votre chemin, les culs nus se mettent à table. À Paris, les adeptes du naturisme et les curieux pourront se retrouver d’ici peu chez O’Naturel, premier restaurant où il faut être nu comme un vers pour s’attabler. Le personnel de salle et les cuisiniers, eux, seront habillés – loi oblige – et au garde à vous pour assurer un service digne de ce nom face à des clients les deux fesses posées sur une housse en plastique (à usage unique) et en chaussons. Pour les concepteurs, Mike et Stéphane Saada, frères jumeaux travaillant précédemment dans le secteur des assurances, O’Naturel veut « mettre la gastronomie au service de la nudité (1) ». Pincez-moi (où vous voulez !), je rêve ! Heureusement que le ridicule ne tue pas. Car ce n’est vraiment pas rendre service à la gastronomie que de foutre à poils ceux qui la consomment. Décidément, le secteur de la restauration est tellement tendance qu’il pousse à tous les excès conceptuels. Mieux que le foodporn, voilà le restaurant pornographique.

C’est Disney pour les adultes, avec la queue du Mickey collée à la housse en plastique

Quel est l’intérêt de manger nu, dans un restaurant à Paris ? Revendication vegan ? Même pas puisqu’il est bien évidemment possible de s’habiller en respectant les principes du veganisme. Demande des associations naturistes de disposer d’un tel lieu à Paris ? Cela ne semble pas être le cas. Volonté de partager un mode de vie de la part des deux créateurs ? Même pas puisqu’ils ne sont pas naturistes. Appât du gain au regard du succès d’un restaurant du même type à Londres ? Peut-être bien. Mais cela n’explique en rien l’intérêt du concept qui tente de déplacer sur un autre terrain le bien-fondé du naturisme. Se baigner nu(e) crée réellement un rapport singulier avec les éléments, une liberté individuelle parfaitement compréhensible. Quant à aller faire ses courses en tenue d’Adam et Ève dans les campings naturistes, c’est un marronnier télévisuel estival qui prête chaque année à sourire. Le naturisme jouit d’une longue histoire en France et a trouvé sa place de Calais au Cap d’Agde (2). Mais la nudité dans un restaurant parisien n’a aucun sens, cela ne repose sur aucune revendication, sur aucune démarche politique au sens large du terme. C’est même tout le contraire. Il s’agit d’une sorte de divertissement pour grandes personnes consentantes où l’assiette sera accessoire, simple prétexte pour vivre une expérience peut-être festive mais totalement anti-gastronomique. C’est Disney pour les adultes, avec la queue du Mickey collée à la housse en plastique (à usage unique, ça mérite d’être répété…).

Concept vulgaire

Que la cuisine soit sensuelle est un fait. Qu’elle puisse être érotique, voire licencieuse, pourquoi pas, la table étant souvent le meilleur raccourci pour se mettre au lit. Mais le restaurant naturiste relève d’une toute autre logique. Celle du concept vulgaire sans autre ambition que de tirer la « couverture » médiatique à lui, de remplir le portefeuille des actionnaires, tout en se foutant largement de l’assiette pour mettre au centre de cette mauvaise expérience le corps du client. Cela peut s’appeler un théâtre, un club échangiste ou je ne sais quoi encore. Mais il est évident que ce concept ne s’appelle pas un restaurant.

(1) Lien vers l'article du Parisien sur le restaurant O'Naturel

(2) Avec plus de 500 espaces naturistes répartis sur tout le territoire, la France est la première destination naturiste au monde (150 campings, 120 plages, etc.)

Sur le même sujet

Nudité : les corps prennent place dans les restaurants

La nudité au restaurant : nouvelle arme conceptuelle ou bêtise virginale ?

Auteur

Franck Pinay-Rabaroust / © comicsans

 

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LES PRIX ATABULA


LA PLATEFORME ATABULA


ATABUL'À TABLE