Le restaurant une étoile Sola (5e arrondissement de Paris) va rouvrir ses portes en décembre 2017 avec un nouveau chef, Kousuke Nabeta, en provenance de la Maison du Saké. Hiroki Yoshitake, ancien chef de Sola, va lui ouvrir son propre restaurant au Japon.

On en était resté à ce terrible incendie, causé par un problème électrique. Pendant les vacances de janvier 2017, Sola, implanté 12 rue Colbert dans le 5e arrondissement de Paris, était parti en fumée. Youlin Ly, fondateur de Sola et de la Maison du Saké (2e arrondissement), donne aujourd'hui des nouvelles rassurantes. Le restaurant va rouvrir, avec un nouveau chef et un concept différent.

"L'ouverture est prévue pour décembre prochain, nous attendons encore du matériel pour la fin novembre et nous pourrons commencer l'installation", explique Youlin Ly. Encore marqué par le souvenir de l'incendie (il avait été appelé en pleine nuit par les pompiers), le propriétaire du restaurant garde une ambition intacte. Le concept de Sola va changer, avec un bar à saké au rez-de-chaussée et le restaurant gastronomique en sous-sol. Le bar s'appelera Kampai 2 (ndlr : comme Kampai à la Maison du Saké), on pourra également y manger. "Pour le restaurant gastronomique, nous allons passer d'une capacité de 46 à un vingtaine de couverts, avec la volonté de conserver l'exigence qui nous avait permis de décrocher l'étoile", précise Youlin Ly.

En cuisine, Kousuke Nabeta, actuellement cheffe du bar de la Maison du Saké, succède à Hiroki Yoshitake, qui va ouvrir son propre restaurant au Japon à Fukuoka (nord de l'île de Kyushu) début 2018. L'ancien chef, qui avait remporté en 2014 le prestigieux concours de cuisine japonais RED U-35, reste néanmoins actionnaire de Sola et de la Maison du Saké. 

Pratique

Sola - 12 rue de l'Hôtel Colbert 75005 Paris - www.lamaisondusake.com

Auteurs

Louis Jeudi / ©Sola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.