Ces dernières années, d’autres produits que le caviar d’aubergine, entré dans le langage courant, tentent de s’approprier la dénomination « caviar ». Ce n’est pas du goût d’Armen Petrossian et d’autres importateurs de caviar, qui n’hésitent pas à attaquer en justice pour défendre leur produit mais son peu audibles. Mots-clés : François Gagnaire, Petrossian, Kaviari
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant. Pour des abonnements groupés, contactez-nous par mail (contact@atabula.com) ou par téléphone (0143152617)