Découverte : le vin vient de se prendre dix siècles dans le nez

L'Histoire rend humble. Vous pensiez tout savoir sur l'origine d'un produit et la "simple" découverte d'une poterie vous ramène dix siècles en arrière. Pire, vous pensiez que le berceau...
L'Histoire rend humble. Vous pensiez tout savoir sur l'origine d'un produit et la "simple" découverte d'une poterie vous ramène dix siècles en arrière. Pire, vous pensiez que le berceau dudit produit était en Iran ; il se situe désormais en Géorgie. Comme quoi, il ne faut jamais être trop péremptoire quand on parle du vin. Les origines de la viticulture remontent à plus de huit mille ans, soit près de dix siècles plus tôt qu'estimé auparavant, ont révélé des résidus retrouvés dans des poteries néolithiques mises au jour en Géorgie, dans le sud du Caucase. Les plus anciens indices chimiques de la production de vin dataient jusqu'alors de 5 400 à 5 000 ans avant l'ère chrétienne dans les montagnes […]
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant. Pour des abonnements groupés, contactez-nous par mail (contact@atabula.com) ou par téléphone (0143152617)