Laure et Richard Toix vont quitter leur restaurant Passion et Gourmandises, situé à quelques encablures de Poitiers, pour prendre en main les destinées du Château de Dissay. Pour le chef Richard Toix, l’objectif est clair : aller chercher la deuxième étoile au guide Michelin.


Atabula – Pourquoi quitter votre restaurant Passion et Gourmandises (Saint-Benoit) et rejoindre le Château de Dissay ?

Richard Toix – Avec Laure, ma femme, nous avions besoin d’un nouveau défi pour aller chercher une nouvelle expression en cuisine. Au Château de Dissay, cela va être possible. Le projet est ambitieux avec deux restaurants – un gastro et un bistrot -, 33 chambres à gérer et une adresse tout simplement formidable. C’est un nouveau départ très excitant.

Depuis longtemps, vous ne cachez pas votre envie de gagner une deuxième étoile au guide Michelin. Est-ce l’occasion rêvée ?

Absolument ! Là, nous allons avoir deux lieux à gérer, le bistrot et la table gastronomique, mais il y aura une équipe dédiée pour chaque restaurant. Cela va me permettre de me consacrer pleinement au restaurant gastronomique et d’aller plus loin dans mon identité culinaire. En 2018, nous partirons avec aucune étoile dans le guide Michelin, mais j’ai l’espoir de rapidement retrouver une première étoile et de partir à la conquête de la deuxième. C’est mon objectif.

Quel sera le nom de votre table gastronomique au sein du Château de Dissay ?

Je ne le sais pas encore. Tout s’est fait très rapidement. Le 13 septembre à 15h, je ne connaissais pas encore le propriétaire des lieux. À 15h10, il nous proposait de prendre en charge la restauration du Château. Cela a été un réel coup de foudre réciproque. Nous fermons définitivement les portes du restaurant Passion et Gourmandises le 17 février pour ouvrir autour du 10 juin les deux tables à Dissay. Cela ne fait donc que deux mois que la décision est prise. Le nom du restaurant sera tranché prochainement.

Pratique

Site Internet du Château de Dissay

Auteur

Propos recueillis par Franck Pinay-Rabaroust / ©Sarah Scaniglia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.