Timide et sur la retenue, le Bibendum belge vient de révéler sa nouvelle sélection belge. Aucun nouveau restaurant au sommet mais trois tables glanent une deuxième étoile, tandis que 14 restaurants obtiennent une première étoile.


Dommage pour la Belgique, il n’y aura pas de nouvelle tables auréolée d’une troisième étoile. Elle était attendue du côté de Bon-Bon, l’excellente table du chef Christophe Hardiquest qui revisite le terroir belge ; il faudra encore attendre. Doublement dommage pour Bruxelles qui aurait bien besoin d’une table au sommet pour mettre en avant son formidable dynamisme culinaire. Hof Van Cleve et Hertog Jan conservent le Graal micheliné.

Parmi les chefs heureux, Tim Boury (Boury, Roulers), Michael Vrijmoed (Vrijmoed, Gand) et Ralf Berendsen (La Source, Neeharen) obtiennent leur deuxième étoile. Non sans humour – probablement involontaire -, et alors même que la Belgique défend de plus en plus une cuisine « terroiriste » et identitaire, le communiqué de presse récompense Tim Boury pour sa « cuisine française créative et bien maitrisée »…

Au niveau inférieur, 14 tables gagnent une première étoile, dont l’excellent Oak à Gand. Une fois de plus, la sélection honore largement la Flandre belge et moins la Wallonie. À noter que le guide couvrre également le Luxembourg, lequel se voit enrichi d’une nouvelle étoile (Fani, à Roeser, qui réalise une cuisine italienne).

La sélection en chiffres

144 établissements étoilés

2 restaurants 3 étoiles

23 restaurants deux étoiles, dont 3 nouvelles adresses

119 restaurants une étoile, dont 14 nouvelles adresses

181 établissements Bib Gourmand, dont 24 nouvelles adresses

La sélection

Découvrez toute la sélection du guide Michelin Belgique Luxembourg 2018

Auteur

Rédaction Atabula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.