Emmanuel Macron avait promis 50% de bio dans les cantines scolaire, ce sera chose faite en 2022 si l'on en croit l'interview du ministre de l'Agriculture Stéphane Travert dans le Journal du Dimanche. Cette promesse, le président l'avait réitérée lors des États généraux de l'alimentation à Rungis, en octobre dernier. Stéphane Le Foll, ministre de la culture du précédent gouvernement, a salué cet objectif et critiqué au passage le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, qui souhaite pour sa part mettre en place un jour obligatoire sans viande dans les cantines scolaires. Pourtant, selon une étude de Greenpeace rapportée lundi 4 décembre par le Parisien, les écoliers mangent trop de viande à la cantine.

Auteur

Louis Jeudi

Une réponse

  1. Ray

    Cinq ans pour changer des menus… C’est bien long pour un gouvernement qui a su montrer une rapidité fulgurante sur des sujets autrement plus complexes…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.