La cuisine philippine, tendance gastronomique numéro un en 2018 ?

Après les gastronomies thaï, vienamienne et coréenne, c’est la cuisine des Philippines qui sera à l’honneur l’an prochain aux Etats-Unis, selon le rapport annuel du groupe de conseil en restauration new-yorkais Baum + Whiteman. La tendance américaine est souvent un bon baromètre des futures tendances mondiales.


Comme d’autres populations immigrées avant elle, la communauté philippine américaine suscite un intérêt croissant pour sa cuisine, selon Baum + Whiteman. Elle pourrait être au premier plan gastronomique en 2018, à l’image des cuisines thaïlandaise, vietnamienne et coréenne il y a quelques années. Pour preuve, les recherches concernant la nourriture philippine ont doublé depuis 2012 sur Google. Par ailleurs, la plus grande chaîne de fast-food philippins, Jollibee, ouvre massivement des restaurants aux États-Unis, proposant à ses clients des plats comme la « Palabok Fiesta », qui se compose de nouilles dans une sauce aux crevettes agrémentée de « chicharron » (saucisse de porc), de pétales de tinapa (un poisson fumé), de porc sauté et d’oeuf, ou encore des hamburgers à l’ananas. Cette chaîne compte 35 établissements aux États-Unis, au Vietnam, à Hong Kong, en Arabie saoudite, au Qatar et au Brunei.

La cuisine philippine montre aussi le bout de son nez dans la haute gastronomie. L’an dernier, les éditeurs du prestigieux magazine gastronomique Bon Appetit ont placé le restaurant philippin Bad Saint, à Washington, en deuxième position de leur liste des meilleurs nouveaux restaurants américains pour 2016. Au-delà de la cuisine des Philippines, le cabinet de conseil prévoit également un intérêt croissant pour la cuisine de rue indienne. Des plats comme la putine au poulet tandoori, les burritos d’agneau épicé ou encore la pizza au poulet massala on le vent en poupe. La cuisine coréenne est aussi en pleine évolution au Etats-Unis. Elle devrait devenir plus sophistiquée en 2018, chefs et restaurateurs cherchant à reproduire le succès du Jungsik à New-York, premier restaurant coréen aux États-Unis à remporter une deuxième étoile dans le guide Michelin.

[divider]Auteurs[/divider]

Rédaction Atabula avec AFP / ©Richard Ernest/IStock.com

[siteorigin_widget class= »Mailchimp_Mailmunch_Sidebar_Widget »][/siteorigin_widget]

[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]

[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]

[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page