Quand il s'agit de manger bien et de manière responsable et de promouvoir une agriculture raisonnée, c'est la France qui est la meilleure élève de la planète. Les Émirats arabes unis sont bons derniers.


Ce sont les chiffres de l'édition 2017 du Food Sustainability Index (index de la viabilité alimentaire), mis au point par l'Economist Intelligence Unit et le Barilla Center for Food and Nutrition (centre Barilla pour l'alimentation et la nutrition). Pour ce travail, les enquêteurs ont étudié 34 pays en fonction de trois axes principaux : les pertes et le gaspillage alimentaire, l'agriculture durable et les défis nutritionnels. Ces pays représentent plus de 85% du PIB mondial et les deux tiers de la population de la planète.

Se hissant à la première place du classement général, la France a obtenu les meilleures notes sur le gaspillage alimentaire, grâce à une action contre le gaspillage entreprise aux niveaux gouvernemental et décisionnel. L'an dernier, une nouvelle loi a été votée, interdisant aux supermarchés de jeter des denrées alimentaires approchant leur date de péremption et exigeant que ces surplus soient donnés aux œuvres caritatives et aux banques alimentaires. Dans le même esprit, afin de combattre le gâchis alimentaire, des campagnes de sensibilisation dans le pays rappellent aux consommateurs que les fruits et légumes, même "déformés", sont propres à la consommation et tout à fait mangeables. Le rapport donne des chiffres impressionnants. Selon lui, la France gâche moins de 2% de sa production alimentaire annuelle totale. Par individu, le gaspillage alimentaire annuel équivaut à 106kg. C'est-à-dire moins d'un tiers du gaspillage par individu en Australie. Dans la foulée de la France, les quatre pays qui obtiennent les meilleurs résultats de l'index sont le Japon, l'Allemagne, l'Espagne et la Suède.

Un dénominateur commun

Quel est le dénominateur commun des pays en tête du classement ? En général, ils bénéficient de politiques gouvernementales alimentaires et agricoles fortes et suivies. Bien que les pays les plus riches aient tendance à occuper les meilleures places du classement, les enquêteurs font remarquer que les Émirats arabes unis sont pourtant en queue de peloton. Malgré leur PIB par habitant, qui est le plus élevé, les EAU sont les derniers du classement, tandis que le pays le plus pauvre de la liste, l'Éthiopie, se classe à une fort respectable 12e place. La raison de ce mauvais résultat ? Comme beaucoup de pays du monde arabe, les EAU ont un niveau élevé de gaspillage alimentaire, un taux d'obésité en augmentation et ils ont été mal notés en ce qui concerne la viabilité de leur agriculture. Sur ce dernier point, le pays le mieux classé est l'Italie, et c'est le Japon qui obtient la première place dans le domaine de la nutrition.

Auteurs

Redaction Atabula avec AFP / © Philippe Huguen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.