Champagne : la bio ne bulle pas tant que ça

 Doucement, le vignoble de Champagne se tourne vers le bio. Si actuellement, il n’y qu’1,9% des surfaces qui sont en bio, le mouvement est bel et bien engagé. Désormais,...
An arrangement of unopened Champagne bottles.
 Doucement, le vignoble de Champagne se tourne vers le bio. Si actuellement, il n’y qu’1,9% des surfaces qui sont en bio, le mouvement est bel et bien engagé. Désormais, ce n’est plus au bio d’expliquer leur démarche, mais aux « conventionnels » de justifier leur choix. "En bio, on prend les risques et on les assume" : de plus en plus de vignerons tournent le dos aux produits phytosanitaires, désireux d'élaborer des champagnes bio davantage révélateurs de la typicité du terroir, un mouvement marginal puisque seul 1,9% du vignoble de l'appellation est labellisé biologique. Mais ça va dans le bon sens : la progression des surfaces au label "AB" a bondi de 14% entre 2015 et 2017, et 176 hectares sont en conversion […]
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant. Pour des abonnements groupés, contactez-nous par mail (contact@atabula.com) ou par téléphone (0143152617)

LES PRIX ATABULA


LA PLATEFORME ATABULA


ATABUL'À TABLE


FOOD'S WHO