Rockit, la plus petite pomme du monde, débarque sur les étals français

Facile à glisser dans un cartable ou un sac à main grâce à sa petite taille, Rockit est la plus petite pomme au monde. La variété a été lancée ce lundi 15 janvier en France. 
Selon l’adage, tout ce qui est petit est mignon à défaut d’être toujours bon. La plus petite pomme du monde, la Rockit, vient tout juste d’être commercialisée en France. Celle-ci prend des airs de Gala, ne mesure que cinq à six centimètres et pèse moins de 100 grammes. Il existait déjà des pommes de petit calibre, mais cette nouvelle variété contient un trognon proportionnel à sa taille, tout comme des mini-pépins.

Près de 130 tonnes ont été cueillies pour cette première récolte en France

Issue d’un croisement entre un pommier à fleurs et deux variétés de pommes, à savoir la Gala et la Pacific Rose, la Rockit se distingue par sa peau rouge à rosée ainsi qu’une saveur sucrée et peu acide. C’est une variété non-OGM dont la petite taille ne rend pas le travail de la cueillette moins difficile. Selon la marque, la récolte impose le double de temps par rapport à une pomme classique. Pratique, elle n’impose pas l’utilisation d’un couteau tandis que le gaspillage est réduit, puisque trognon et pépins sont d’autant plus petits.

La Rockit est née il y a sept ans en Nouvelle-Zélande. Les pommes étaient jusqu’ici envoyées pour alimenter le marché asiatique. La mini-pomme commence à débarquer aux Etats-Unis et le Vieux Continent. En France, 24 producteurs, reconnus au sein du groupement de fruiticulteurs Blue Whale, cultivent la Rockit dans le Val de Loire et le Sud-Ouest. La toute première récolte tricolore vient d’avoir lieu. Près de 130 tonnes ont été cueillies pour ce début. D’ici trois ans, la récolte doit atteindre les 900 tonnes.

La vente débutera le 25 janvier dans les magasins Proxy, dans les stations-service et dans les réseaux de distribution automatique. La pomme Rockit est conditionnée dans un tube en plastique recyclable. Une commercialisation en avant-première a lieu jusqu’au 24 janvier dans un magasin éphémère de la gare Saint-Lazare à Paris. 

[divider]À lire également[/divider]

Pourquoi dit-on la ménagère et le chef de cuisine ? À cause d’une pomme !

[divider]Auteur[/divider]

Rédaction Atabula, avec AFP Relaxnews

[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]

[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]

[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]

Haut de page