Les futurs stars de la pâtisserie s'affrontent à Paris-Nord Villepinte, du 3 au 6 février, durant les épreuves du Mondial des arts sucrés organisé dans le cadre du salon professionnel Europain.


A l'échelle mondiale de la pâtisserie, deux compétitions professionnelles ont valeur de référence. Si la Coupe du monde est la plus célèbre, en raison notamment de son organisation au sein du Salon international de la restauration (SIAL) à Lyon, le Mondial des arts sucrés peut se vanter d'être un dénicheur de talent. Le champion du monde de pâtisserie 2009, Jérôme de Oliveira, avait d'abord été couronné du titre du Mondial des arts sucrés un an plus tôt, aux côtés de sa partenaire Alice Barday, passée chez Ladurée et Popelini. Des personnalités fortes de la gastronomie et de la pâtisserie ont donné caution à cette compétition créée en 2008. Les meilleurs ouvriers de France Yann Brys et Philippe Urraca, mais aussi la pâtissière Claire Heitzler ont déjà prêté main forte au jury. Joël Robuchon et Alain Ducasse ont respectivement soutenu les éditions 2014 et 2016 de la compétition qui a lieu tous les deux ans.

16 pays en lice jugés par 32 professionnels

Parrainée par Pierre Hermé, cette édition 2018 célèbrera l'artisanat du luxe à la française. Les 32 candidats, répartis en binômes mixtes - c'est l'une des particularités de la compétition - plancheront sur cette thématique pour façonner toutes les pièces imposées, à savoir : un dessert de restaurant à l'assiette, un petit gâteau individuel glacé, un entremets, deux sortes de confiserie, une pièce en chocolat, une pièce en sucre, et un présentoir à confiseries en sucre et chocolat. Et comme si la tâche n'était pas assez ardue, la durée de l'épreuve sera réduite à 19 heures. Marie Simon, chef de partie pâtisserie au palace le K2 de Courchevel, et Loïc Beziat, de la pâtisserie Canet à Nice, représenteront les couleurs tricolores. 16 pays seront en lice, dont les candidats seront jugés par 32 professionnels. Tous espèrent succéder aux Italiens Sara Accorroni et Luigi Bruno d'Angelis.

 

Auteurs

Atabula avec Relaxnews / © Mondial des Arts sucrés

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.