Un Normand s’empare du titre de meilleur crêpier de Bretagne et du monde

La Bretagne vient de couronner son meilleur crêpier. Il s’avère que Christophe Beuriot, le vainqueur de l’édition 2018 est – ironie de l’histoire – un Normand. Originaire de l’Eure, le natif de Pont-Audemer exerce néanmoins son art en terres bretonnes depuis 14 ans. Il est installé au Faou, entre Quimper et Brest (Finistère). Pour l’occasion, 25 crêpiers se sont retrouvés au Centre de formation des apprentis de Saint-Jouan-des-Guérets (Ile-et-Vilaine), à quelques encablures de Saint-Malo. Dans son article daté du 25 janvier, Paris Match rappelle que le métier de crêpier fait de plus en plus d’émules, notamment pour ses faibles coûts de matières premières par rapport au reste de la restaurantion . Le même média rappelle cependant que “la frontière est de plus en plus ténue entre la restauration traditionnelle et la crêperie”, qui a tendance à complexifier ses préparations.

[divider]Auteur[/divider]

Rédaction Atabula

[siteorigin_widget class=”Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails”][/siteorigin_widget]

[siteorigin_widget class=”Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails”][/siteorigin_widget]

[siteorigin_widget class=”Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails”][/siteorigin_widget]

Haut de page