Vous voulez tout savoir sur les mères de Lyon, Eugénie Brazier, Marie-Thé Mora, Léa Bidault ou Paule Castaing ? Alors lisez – que dis-je, dévorez ! – l’excellent ouvrage de la journaliste Catherine Simon, « Mangées, une histoire des mères lyonnaises », publié aux éditions Sabine Wespieser. Ce livre retrace leur histoire qui est celle aussi d’une époque. Elles furent des pionnières en cuisine, mais elles le furent aussi pour l’émancipation féminine. Car, faut-il le rappeler, les mères dirigeaient leur table d’une main de maître(sse) à une époque où les femmes n’avaient pas le droit d’avoir un compte en banque personnel ou de… gérer une affaire. Le livre fourmille d’anecdotes et se lit tout seul. On en redemande !

Pratique

Mangées, une histoire des mères lyonnaises - 21 euros, très prochainement en librairie.

Auteur

Rédaction Atabula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.