Michelin France 2018 : show devant avec caméras et mise en scène, ce sera vraiment comme les Oscars

La comparaison de la cérémonie de la remise des étoiles Michelin avec celle des Oscars, faite par Michael Ellis il y a peu, n’est pas usurpée. Lundi 5 février, le Bibendum va mettre les petits plats dans les grands avec la mise en place d’un important dispositif vidéo  l’américaine. Les équipes sont en train de définir le « conducteur » de la soirée avec, possiblement, des gros plans sur les visages des chefs avant de monter sur scène, voire même des plans sur les chefs « nominés ». Une répétition – sans les chefs – devrait être organisé vendredi prochain à la Scène Musicale de Boulogne où aura lieu l’événement.

Seul souci, et de taille : les chefs ne sont pas des acteurs. Les réactions des « perdants » risquent d’être à la hauteur de leur déception d’avoir fait parfois des centaines de kilomètres pour simplement apercevoir le bout d’une caméra filmant leur désarroi. Cette scénarisation à outrance va dans le sens d’une peopolisation à l’extrême des chefs. Extrême aussi le virage du Michelin qui regrettait il y a encore quelques années cette médiatisation folle de la profession.

[divider]À lire également[/divider]

[divider]Auteur[/divider]

Franck Pinay-Rabaroust / © ?

[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]

[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]

[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page