À lire également

Le réchauffement climatique, le pire ennemi de la vigne

Auteur

Rédaction Atabula, avec AFP Relaxnews / © ?

Une réponse

  1. Netvin

    2017 n’a pas été une année tendre pour nos viticulteurs Bordelais ! Nous espérons une année 2018 plus clémente pour remettre d’appoint nos réserves de vin.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.