Vegetarian Chance, concours dédié à la cuisine vegan, revient à Milan les 12 et 13 mai prochains

La cinquième édition de l’unique compétition culinaire mondiale dédiée à la cuisine végétarienne se tiendra à Milan les 12 et 13 mai prochains. Ce concours fait la part belle...
'Into The Vegetable Garden'

La cinquième édition de l’unique compétition culinaire mondiale dédiée à la cuisine végétarienne se tiendra à Milan les 12 et 13 mai prochains. Ce concours fait la part belle aux produits bio et vegan et proscrit l’utilisation du glutamate et des additifs.


Les chefs en lice lors de cette compétition gastronomique se mesurent les uns aux autres en n’utilisant seulement des ingrédients vegan, c’est-à-dire qui ne proviennent pas du règne animal. L’utilisation des oeufs et du lait est donc proscrite. Chacun doit présenter deux recettes :  l’une mettant en valeur des ingrédients provenant de sa région d’origine, l’autre recette laissant carte blanche à la créativité du candidat. Naturel est l’un des maîtres mots de cette compétition. L’intégralité des produits doivent être bio, tous les recours aux additifs, teintures, glutamates et autres arômes artificiels sont bannis. En revanche, les épaississants et les édulcorants naturels (agar-agar, mélanges d’épices, les pestos, les confitures, les sels assaisonnés, la crème d’amande etc.) peuvent être incorporés aux préparations. La notation prendra en compte l’idée de base, l’esthétique, le goût et la valeur nutritionnelle des plats, sans oublier les techniques culinaires et la durabilité. Le jury comprendra des chefs, mais aussi un médecin, un écologiste, des critiques gastronomiques et des personnalités de la communauté végétarienne.

[divider]Auteurs[/divider]

Atabula avec Relaxnews/ © Youtube Vegetarian Chance Milano

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

_________

Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

  • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

    Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...