Décès du chef Jean-Marie Amat

Le territoire bordelais perd l’une de ses grandes figures… Le chef Jean-Marie Amat vient en effet de s’éteindre à l’âge de 72 ans. Élève d’André Guillot au Vieux Marly à Marly-le-Roi (Yvelines) tout comme Gérard Vié et Marc Meneau, Jean-Marie Amat s’était fait connaître au Saint James dans le vieux Bordeaux puis à Bouliac (Gironde) où il avait hissé l’hôtel-restaurant signé Jean Nouvel à deux étoiles Michelin. Par la suite, il s’était installé à son nom au château du Prince Noir à Lormont (Gironde) avant de prendre sa retraite et de laisser place fin 2014 à Vivien Durand, toujours en poste. Proche d’Alain Ducasse, Jean-Marie Amat souffrait depuis quelques années déjà de la maladie d’Alzheimer. Parmi ses disciples, on compte notamment Maxime Deschamps (château de Mirambeau en Charente-Maritime), Eric Prowalski (Les Trésoms à Annecy) ou encore Julien Cruège (restaurant Julien Cruège) et Grégoire  Rousseau (Hâ Restaurant) à Bordeaux.

[divider]Auteurs[/divider]

Rédaction Atabula / ©Franceinfo

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page