Les dernières bouteilles du Domaine Henri Jayer, encore dans cave du vigneron bourguignon surnommé le "maître du pinot noir", trouveront leurs acquéreurs lors d'une vente aux enchères orchestrées par Baghera Wines, à Genève, le 17 juin prochain. Pas moins de 855 bouteilles et 209 magnums constitueront cette vente aux enchères hors norme, qui présentera quelques-uns des plus beaux specimens du vignoble bourguignon : Echezeaux Grand Cru, Vosne-Romanée Premier Cru "les Brûlés", Nuits-Saint-Georges...

Jusqu'à 416 000 euros la verticale de magnums de Vosne-Romanée Premier cru Cros-Parantoux

Jusqu'à son décès en 2006, le grand vigneron bourguignon avait pris soin de collectionner une armée de millésimes. Cette vente aux enchères est une occasion unique pour les œnophiles de s'offrir une part de l'histoire Jayer. Les flacons du domaine, très rares, font partie des vins les plus chers du monde avec ceux de la célébrissime Romanée-Conti. La verticale de magnums de Vosne-Romanée Premier Cru Cros-Parantoux, de 1978 à 2001, est estimée entre 243 000 et 416 000 euros.

Henri Jayer était célèbre jusqu'à la Napa Valley californienne. Il est un des premiers vignerons à avoir décroché le diplôme nationale d'oenologie de Dijon. Il était surnommé le "maître du pinot noir", compte tenu du travail accompli sur sa parcelle du Cros-Parantoux qu'il a acheté en friche au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Henri Jayer était aussi précurseur de la macération à froid à l'aide de glace carbonique, qui permet de renforcer la couleur du vin et ses notes aromatiques.

Auteurs

Atabula avec Relaxnews / Baghera Wines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.