Comprendre le snacking en France en cinq points chiffrés

Est-ce que snacker, c’est se tromper ? Selon une étude récente, le fait de manger à toute heure se développe grandement en France sans altérer l’habitude de prendre un petit-déjeuner,...
Est-ce que snacker, c’est se tromper ? Selon une étude récente, le fait de manger à toute heure se développe grandement en France sans altérer l’habitude de prendre un petit-déjeuner, un déjeuner et un diner. Présentation en cinq points des habitudes des Français en matière de snacking. Seule une minorité de consommateurs remplace l'un des trois repas « classiques » - petit-déjeuner, déjeuner et diner - par une prise alimentaire sur le pouce. 11,2% des répondants précisent par exemple manger un petit quelque chose le matin en lieu et place du petit-déjeuner. Dans 36% des cas, ils avalent une boisson chaude, 31% préfèrent les boissons sucrées et 29% les céréales ou les biscuits sucrés. Plus inquiétant, 14% ont avoué se satisfaire de confiseries.  […]
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant. Pour des abonnements groupés, contactez-nous par mail (contact@atabula.com) ou par téléphone (0143152617)