Selon une étude Nielsen, la consommation hors domicile de gin et de rhum a connu une croissance record en 2017, respectivement de 17,6% et 10,9%. Toutes boissons confondues (hors vin et champagne), la consommation a augmenté de 1,1% en volume et de 1,9% en chiffre d’affaires sur l’année 2017.

Autres progressions remarquables, celle des amers qui progressent de 15 ,1%, et celle de la bière de spécialité (9,3%). En baisse : les whiskies (-4%), les alcools anisés (-5,5%) et les vodkas (-1,1%).

________

Sur le même sujet → « Pink Gin » : mode oblige, le gin vire au rose

________

Auteur → Rédaction Atabula / © Photo by Ash Edmonds on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.