Magazine – Quatrième cuvée pour la revue 12°5

Forte du constat de l’UFC Que Choisir, qui a montré en décembre 2017 que le vignoble bordelais utilise trois fois moins de pesticides qu’en 2013, l’équipe du...

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]

Forte du constat de l’UFC Que Choisir, qui a montré en décembre 2017 que le vignoble bordelais utilise trois fois moins de pesticides qu’en 2013, l’équipe du magazine 12°5 est allée sur le terrain pour voir ce qu’il en est. Rappelant que si des efforts sont faits, de nombreux viticulteurs se complaisent encore et toujours dans certaines pratiques néfastes, les journalistes sont partis à la rencontre des acteurs de la viticulture raisonnée. Interludes à ce sujet capital, de nombreuses recettes dont un instructif dossier sur la cuisine au(x) vin(s), mais aussi un passionnant reportage chez Jérôme Binda, ex graphiste désormais viticulteur sur l’île grecque de Tintos / 12°5 #4 – Actuellement en librairie – 20 euros

[divider]Pratique[/divider]

12°5 Des raisins et des hommes – #4 – En librairie depuis le 15 mars – 20 euros

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

_________

Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

  • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

    Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...