Mathieu Pacaud rachète le bistrot parisien Le Petit Zinc

Le mouvement perpétuel continue avec le chef Mathieu Pacaud qui vient de racheter le célèbre bistrot germanopratin Le Petit Zinc, situé au 11 rue Saint-Benoit (6e arr.). Dans le...

Le mouvement perpétuel continue avec le chef Mathieu Pacaud qui vient de racheter le célèbre bistrot germanopratin Le Petit Zinc, situé au 11 rue Saint-Benoit (6e arr.). Dans le lot, le chef récupère également le cinéma attenant et un bar de nuit. « De tous mes établissements, ce sera le premier restaurant largement abordable, avec une offre bistrotière entièrement revue » rigole Mathieu Pacaud. Ouverture juillet 2018.

Après Apicius, Mathieu Pacaud met la pain sur le Petit Zinc à Paris.

Apicius  → Confirmation de la rumeur sortie par notre confrère Gilles Pudlowski : Jérôme Chaucesse (ex Crillon) sera bien le futur chef pâtissier du restaurant Apicius, repris il y a quelques mois par Mathieu Pacaud. L’établissement de la rue d’Artois (8e arr.) va fermer ses portes pour travaux dans quelques jours pour rouvrir le 10 mai 2018.

________

Sur le même sujet → Mathieu Pacaud : « Apicius doit devenir le Maxim’s du 21e siècle »

________

Auteur → Rédaction Atabula / © Stéphane de Bourgies

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

_________

Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

  • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

    Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...