Atabul’à table – L’Ours (Vincennes)

Quand un chef au profil « chabalien » (grand, costaud, barbu et belle tignasse poivre et sel) ouvre un restaurant qui s’appelle l’Ours, on a forcément comme une envie de développer l’exercice critique en usant de la sémantique animalière. Mais, après réflexion, la cuisine de Jacky Ribault relève plutôt du registre de l’émotion et de la finesse.

Dans un espace immense – inimaginable à Paris –, Jacky et sa femme Valérie Ribault ont créé un restaurant singulier, doté de coins et recoins, de petit salon et de table en cuisine. Pensé par le couple, architecturé par Caroline Tissier, cuisiné par Jacky Ribault, l’Ours joue au séducteur avec une partition culinaire qui fait dans la gourmandise et les goûts bien tranchés. Rien de chichiteux, rien d’inutile, alors même que l’équipe devrait se développer en cuisine, l’offre est déjà de très haut niveau et, bien évidemment, l’étoile Michelin pourrait rapidement débarquer sur l’ancienne terre de chasse royale qui accueillit, en son temps, une ménagerie. D’où notre Ours.

Généreux, sensible, touchant même, le chef d’origine bretonne s’est créé un magnifique écrin pour réaliser une cuisine totalement convaincante. Service jeune et professionnel, jolis accords mets et vins, et digestifs à la hauteur de l’expérience. La banlieue bouge et l’Ours n’a jamais été aussi attachant

______
Pratique – 10 rue de l’Eglise, Vincennes (94) – 0146815034 – http://loursrestaurant.com/
______
Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page