Livre – Trente nuances de gros rouge

L'avis Atabula

Sur le blog Glougueule, il y a le trait précis de Michel Tolmer et les mots de Philippe Quesnot. Les deux font la paire. Même si c’est difficile à croire, l’un et l’autre ont pourtant une autre vie – une sorte de « double » vie - ailleurs. « Trente nuances de gros rouge » en est une preuve, vineuse et littéraire, de cette autre vie qu’à Philippe Quesnot. L’homme y raconte sa vie haute en couleurs et forte en alcool. L’écriture est désopilante, les histoires-anecdotes-récits sont hilarants, ça se lit comme du petit lait (pardon, plutôt comme un bon vin nature) et le livre est une réussite pure et franche. Comme quoi, en quelques lignes, la férocité de l’humour peut faire des ravages. À lire pour se mettre de bonne humeur, sans aucune modération.

Pratique

Trente nuances de gros rouge, de Philippe Quesnot – Ed. de l’Épure – 2015 - 12 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.