Les amoureux du rhum se retrouvent au Rhum Fest Paris du 7 au 9 avril

Pour sa cinquième année consécutive, le Rhum Fest investit le parc floral de Vincennes du 7 au 9 avril 2018, avec une surface d’exposition encore plus grande pour célébrer...

Pour sa cinquième année consécutive, le Rhum Fest investit le parc floral de Vincennes du 7 au 9 avril 2018, avec une surface d’exposition encore plus grande pour célébrer l’entrée du rhum dans sa phase de maturité.

________

Le Rhum Fest Paris est de retour pour une cinquième édition pleines de promesses. Cette année aura pour thème l’émergence de nouvelles destinations rhum : Canaries, Laos, Vietnam, Californie, ou encore la Nouvelle Calédonie rejoindront la liste des nombreux pays ou régions déjà représentés au festival (Martinique et Guadeloupe, Jamaïque, La Barbade…). Ainsi, 40 exposants proposeront aux visiteurs près de 200 marques à la dégustation. En outre, de nombreuses master class permettront de parfaire ses connaissances de l’eau de vie de canne et de son univers, tant sur le plan culturel (« rhum et piraterie », « la maladie des coupeurs de canne en Amérique Centrale »), que géographique (« craft distilleries aux USA », « les nouvelles constellations du rhum », « rhum de la Polynésie française ») ou gustatif (« comprendre les éléments aromatiques du rhum et ses terroirs », « cours de dégustation » par des professionnels).

Info Plus → Selon une étude Nielsen, la consommation hors domicile de gin et de rhum a connu une croissance record en 2017, respectivement de 17,6% et 10,9%. Toutes boissons confondues (hors vin et champagne), la consommation a augmenté de 1,1% en volume et de 1,9% en chiffre d’affaires sur l’année 2017.

Un « bar des voyageurs » accueillera les amateurs de cocktails qui pourront y commander la réalisation d’une recette de cocktail classique sur une base de rhum de leur choix. Le « bar des nouveautés », quant à lui, mettra particulièrement en lumière certaines références emblématiques du travail fourni par les distillateurs pour produire des rhums de plus en plus en voie de « premiumisation », illustrant ainsi la très grande vitalité de ce spiritueux, dont l’évolution est certainement l’une des plus intéressantes de notre époque.

________

PratiqueRhum Fest Paris – Parc Floral de Paris – Route des Pyramides- Bois de Vincennes – Journées grand public : samedi 7 et dimanche 8 avril de 12h à 19h / Journée professionnels : lundi 9 avril de 10h à 18h / Informations pratiques et billetterie : www.rhumfestparis.com

________

Sur le même sujet → Whisky, rhum, vodka… : en 2015, le Français a moins bu mais mieux

________

Auteur → Thibaut Neuman / © DR

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

_________

Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

  • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

    Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...