Le nom Petrus n’est pas réservé à… Petrus

Il y a Petrus et Petrus, et ce n’est pas illégal. La cour d’appel de Bordeaux a débouté le très célèbre Château Petrus (Pomerol) qui souhaitait qu’un autre domaine (« Petrus Lambertini Major Burdegalensis 1208 ») supprime la référence.

En première instance, le tribunal avait donné raison à la famille Moueix, propriétaire de la marque. La cour d’appel infirme. Prochaine étape : la Cour de cassation (source – Terredevins.com)

________

Auteur → Rédaction Atabula / © DR

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page