Appel au boycott de la chaine Starbucks aux États-Unis

Deux Afro-Américains ont été arrêtés il y a quelques jours dans un Starbucks à Philadelphie alors qu’ils attendaient une troisième personne pour consommer. Cela n’a visiblement pas plu au responsable de l’établissement qui a appelé la police. Malheureusement pour lui, la scène a été filmée et la vidéo est devenue virale aux Etats-Unis.

Résultat : en dépit des excuses de la chaine Starbucks et de l’ouverture d’une enquête interne, un appel au boycott contre l’enseigne a été lancé. Dans un cadre de communication de crise, la chaine a décidé de fermer tous ses cafés aux États-Unis le 29 mai (l’après-midi) pour assurer à ses salariés une formation contre le racisme. Starbucks compte quelque 8 000 établissements aux États-Unis.

________

Sur le même sujet → Racisme, insultes, provocations et communication désastreuse : la food se prête à tous les abus / Racisme européen, réussite africaine : l’étonnant parcours du chef Christian Yumbi

________

Auteur → Rédaction Atabula / © Matheus Ferrero

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Voir le commentaire (1)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page