Le programme de Vinexpo Hong Kong (29-31 mai) dévoilé

L’événement se tiendra du 29 au 31 mai au Hong Kong Convention and Exhibition Centre, avec 1 400 exposants issus de 30 pays. L’Australie sera à l’honneur cette année...

L’événement se tiendra du 29 au 31 mai au Hong Kong Convention and Exhibition Centre, avec 1 400 exposants issus de 30 pays. L’Australie sera à l’honneur cette année et prévoit plusieurs thématiques par jour autour des différents styles de pinot noir australien et du chardonnay de Margaret River, entre autres. Le Chili mettra l’accent sur ses vins iconiques avec des masterclass de Seña, de Clos Apalta et de Viña Almaviva. L’Italie prévoit de nombreux événements dont le lancement de Solaia 2015 avec le célèbre critique de vins James Suckling, ou encore une masterclass de Debra Meiburg MW sur le prosecco. Côté France, l’Union des Grands Crus de Bordeaux présentera le millésime 2015, plusieurs dégustations sont également prévues avec les Crus classés de Graves et les Grands Crus Classés de St Emilion. Le Master Sommelier Yang Lu dissertera sur les mystères des climats de Bourgogne tandis que que sa consœur Sarah Heller MW parlera de la diversité des terroirs de la Vallée du Rhône. Les participants au salon pourront aussi s’entraîner à la dégustation à l’aveugle avec le meilleur sommelier du monde Paolo Basso.

________

Auteurs → Rédaction Atabula / © Thomas Schaefer

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

_________

Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

  • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

    Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...