Qui est Yasuhiro Fujio, lauréat du San Pellegrino Young Chef 2018 ?

Dimanche 13 mai à Milan, le jeune chef japonais Yasuhiro Fujio était sacré San Pellegrino Young Chef 2018 grâce à son plat « Across The Sea ». Il surpassait ainsi ses...

Dimanche 13 mai à Milan, le jeune chef japonais Yasuhiro Fujio était sacré San Pellegrino Young Chef 2018 grâce à son plat « Across The Sea ». Il surpassait ainsi ses 20 concurrents représentant chacun un pays ou une région du monde et succédait à l’Américain Mitch Lienhard, vainqueur de l’édition 2016 (la compétition 2017 n’ayant été qu’une suite de sélections régionales). Portrait. 

________

À 29 ans, Yasuhiro Fujio est un génie créatif pour qui le poisson ne semble plus avoir de secret. Installé au quotidien derrière les fourneaux du restaurant La Cime à Osaka (Japon), il grandit sous l’aile de son chef doublement étoilé Yusuke Takada. Un mentor passé par le Taillevent et le Meurice qui s’est ensuite installé dans son pays d’origine où il propose aujourd’hui des plats associant subtilement la gastronomie française et japonaise. 

Un grand sens de l’esthétique et du détail anime aujourd’hui le jeune chef. Lors des qualifications nationales au concours, il présentait un ayu (poisson d’origine japonaise) disposé entier dans une croûte de charbon sur un impressionnant tableau bleu peint par le chef (ci-dessous). Coquillages et mousse venaient aussi se mêler pour former un magnifique paysage entre terre et mer. 

Poisson ayu présenté par le chef lors des qualifications japonaises

Durant le concours, Yasuhiro Fujio fut encadré par le chef italien Luca Fantin, lui aussi installé au Japon. C’est notamment à ses côtés qu’il développa « Across The Sea » (ci-dessous), l’assiette qui lui permis de remporter la finale internationale et le « Taste of Authenticity Award ». Un plat tout en délicatesse, qu’il livre en souvenir aux odeurs de la rivière qui passait près de sa maison et qui a séduit le jury des « sept sages », parmi lesquels le Péruvien Virgilio Martínez (restaurant Central à Lima) et la Slovène Ana Roš (restaurant Hiša Franko situé au nord-ouest du pays). 

"Across The Sea"

C’est donc plein d’humilité que le jeune chef devient le premier asiatique à soulever le trophée principal, remportant le concours devant un parterre de journalistes et de professionnels du milieu. « J’ai un peu peur maintenant, car je sais que je vais devoir travailler encore plus dur et honorer le titre » a-t-il annoncé quelques minutes plus tard au site Fine Dining Lovers . Reste à savoir si cette victoire lui donnera l’envie d’ouvrir sa propre table…  

________

Sur le même sujetMitch Lienhard remporte la finale du concours San Pellegrino Young Chef

________

Auteurs → Léandre Mage / ©San Pellegrino Young Chef

One Comment
  • Quant
    14 mai 2018 at 2:06
    Laisser un commentaire

    Sérieux, San Pellegrino Young Chef 2018 ? C’est quoi ce nom de merde ?
    Il appartient dorénavant à San Pellegrino ?

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    LES PRIX ATABULA


    LA PLATEFORME ATABULA


    ATABUL'À TABLE