Ils ont du cœur et sont Fiers De Coopérer

Authenticité, traçabilité, locavorisme, lien social, humanisation… le verbatim de la Restauration Hors Domicile (RHD) n’a jamais été aussi marqué par les considérations éthiques et responsables. Et parce que le...
Publirédactionnel

Authenticité, traçabilité, locavorisme, lien social, humanisation… le verbatim de la Restauration Hors Domicile (RHD) n’a jamais été aussi marqué par les considérations éthiques et responsables. Et parce que le convive devient de plus en plus attentif aux étapes les plus en amont de la filière, l’agriculteur et l’éleveur reviennent naturellement au cœur de l’alimentation.

L’amont de l’assiette que l’on me dresse

Le convive, conscient qu’il y a un amont à l’assiette qu’on lui dresse, est de plus en plus curieux à propos du « vécu » des aliments qui composent son repas. Il faut dire que le contexte se prête à cette prise de conscience car au gré de l’intermédiation, agriculteurs et éleveurs ont progressivement perdu en présence médiatique, et le lien entre le mangeur et le producteur s’est logiquement distendu. Pourtant, les Français restent aujourd’hui conscients de la centralité du métier : ils sont même prêts à payer plus cher leurs produits alimentaires (64%) pour rémunérer les agriculteurs à leur juste valeur (baromètre IFOP-Ouest France, 2017). Cette évolution du comportement des convives marque un tournant majeur dans la RHD en ce sens qu’elle remet l’agriculteur au cœur de la chaîne alimentaire et, plus largement, braque les projecteurs sur tout le background de ce que l’on mange, du champ à la fourchette, de l’élevage à l’assiette. C’est dans cette même logique que le bien-être animal devient une préoccupation phare dans la filière de l’œuf, si bien que de nombreux acteurs de la profession se sont engagés sur l’arrêt des élevages en cage à l’horizon 2025 pour favoriser l’élevage au sol, à l’air libre et le bio. A moyen-terme, les œufs issus des élevages en batterie (code 3) devraient donc progressivement disparaître des étalages au profit des œufs dits « alternatifs » (code 0, 1 et 2).

Fiers de coopérer : la réponse ambitieuse à l’exigence de l’alimentation à découvert

Donner les clés de la communication aux agriculteurs et aux éleveurs pour renforcer le lien de confiance avec le consommateur. C’est l’approche inédite de d’aucy foodservice, l’une des plus importantes coopératives de producteurs de légumes et d’œufs, située en Bretagne. Pour le convive, conscient de son lien au vivant, l’acte de se nourrir est le fruit d’une réflexion multidimensionnelle, qui intègre le soi (qualité et valeur nutritives des aliments), mais aussi l’autre (conditions de travail de l’agriculteur-éleveur). Déverrouiller l’accès à l’agriculteur-éleveur dans un dessein de transparence, c’est aussi accompagner les professionnels de la restauration dans la satisfaction des nouveaux besoins de leurs convives. Et c’est cette exigence d’une alimentation transparente qui a motivé l’initiative « Fiers De Coopérer ». Une fierté véhiculée par des Ambassadeurs de choix qui se sont prêtés au jeu des questions-réponses pour mieux transmettre leur métier et la passion qui les anime.

« Il y a une vision pédagogique intéressante auprès du jeune public. C’est le genre de choses que l’on ne pense pas être amené à faire quand on est agriculteur », se réjouit Anne le Texier, productrice d’œufs pour Cocotine, dans le Morbihan. Des capsules vidéo viennent ainsi documenter la participation active agriculteurs-éleveurs coopérateurs aux rencontres avec les clients, particuliers ou professionnels de la restauration à l’occasion de journées d’échange, toujours dans cet objectif de renforcer les liens de confiance mutuelle. « L’agriculteur se retrouve plus directement lié avec les débouchés pour nos produits et les acteurs de la restauration », explique Laurent le Coz, producteur de légumes pour D’aucy. Un visage sur un aliment… c’est déjà un grand pas vers l’alimentation à découvert !

________

Auteur → Rédaction Atabula / © DR

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉ


PUBLICITÉ


LA PLATEFORME ATABULA