Après avoir étudié pendant plus de deux ans les raisons de la délocalisation massive de l'industrie vosgienne (dont l’usine Bragard d’Épinal, cédée en 1994 par son père Gilles Bragard à un groupe suédois), Thomas Bragard a décidé de se lancer dans la fabrication d’un tablier 100% vosgien. Il mise sur le style, la qualité, et la […]
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant. Pour des abonnements groupés, contactez-nous par mail (contact@atabula.com) ou par téléphone (0143152617)