Temps difficiles dans le bordelais, mais aussi à Cognac, où les orages en fin de semaine dernière ont durement touché les vignobles. Des grêlons pouvant atteindre jusqu’à trois centimètres de diamètre ont perforé les vignes. Le résultat est terrible : s’il n’y a pas encore de chiffres officiels, de nombreux vignerons assurent qu’une partie non négligeable […]
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant. Pour des abonnements groupés, contactez-nous par mail (contact@atabula.com) ou par téléphone (0143152617)