Genèse, programmation, objectifs : zoom sur le Sirha Green

Directrice générale du Sirha et du pôle agroalimentaire de GL Events, Marie-Odile Fondeur revient sur le Sirha Green, qui se tient du 17 au 19 juin 2018 à Lyon....

Directrice générale du Sirha et du pôle agroalimentaire de GL Events, Marie-Odile Fondeur revient sur le Sirha Green, dédié à la restauration "responsable", qui se tient du 17 au 19 juin 2018 à Lyon.

________

Atabula - Pourriez-vous revenir sur la genèse du Sirha Green ?

Marie-Odile Fondeur - L’an dernier, on a constaté une forte progression de la consommation du bio, de l’ordre de 40%. Nous nous sommes également rendus compte que les millennials étaient en demande de produits en agriculture raisonnée, en circuit court… Côté exposants sur le Sirha, il y avait toujours plus d’offre en ce sens, et cela ne va faire que s’accroître, mais ce n’était pas assez visible sur un événement de 140 000 m2. Et puis, si c’est davantage le cas pour le retail (commerce de détail), les professionnels du foodservice ne sont eux pas préparés à ça. Et pour cause : ce qui est facile à faire dans une épicerie l’est moins avec un restaurant où il y a des normes, des produits transformés… Dans le cadre du Sirha et d'Europain, j’ai beaucoup voyagé et j’observe que ce phénomène n’est pas uniquement français. Toutes ces raisons nous ont donc poussé à réagir vite, au début de l’été 2017, pour se positionner en tant qu’acteur. On a dû convaincre GL Events (géant lyonnais de événementiel, et notamment du Sirha et d’Omnivore), surtout que l’on touche au Sirha, ce qui a pris quatre mois environ. Quant à la mention "green", elle a été choisie car "bio" était trop insuffisant et segmentant.

Qu’avez-vous imaginé pour la programmation ?

Ces trois jours seront rythmés par de nombreux événements : une agora centrale avec des interventions d’experts, une scène de démonstrations de chefs notamment animée par l'association l'R Durable, la Corbeille d’Or qui met à l’honneur des Meilleurs Ouvriers de France Primeurs, la première édition du Farm Cheese Awards (concours international du meilleur fromage fermier au lait cru organisé par l’Association Fromages de Terroirs et Les Fromagers d’Auvergne Rhône-Alpes) ou encore la remise des « Palmes Green », prix récompensant des nouveaux concepts en matière de restauration responsable (en partenariat avec le Leaders Club France). Il y a aussi un pique-nique des chefs, version green du dîner des grands chefs organisé pendant le Sirha. Régis Marcon (restaurant Régis et Jacques Marcon), Mathieu Viannay (La Mère Brazier), Emmanuel Renaut (Flocons de Sel) et Glenn Viel (Oustau de Baumanière) sont impliqués. C’était important que nos messages passent par des chefs.

Quid des objectifs de fréquentation ?

Début juin, nous comptions déjà 5 500 pré-enregistrements côté visiteurs. 65% des 140 exposants du Sirha Green étaient eux déjà présents sur le Sirha. Nous avons 8 000 m2 de superficie, soit un hall complet. Près d’un million d’euros ont été investis au total. Il faudrait se pencher sur les retours du premier Sirha Green mais je pense qu'une seconde édition verra le jour.

________

Lien vers le site du Sirha Green → www.sirha-green.com

________

Auteurs → Propos recueillis par Ezéchiel Zérah / ©Sirha Green

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉ


SNACK & STREET


PUBLICITÉ


LA PLATEFORME ATABULA