KM 0 / La Nationale 7 en dates et en étoiles

Axe mythique et tables de légende : la Nationale 7 a forgé une véritable mythologie de la route et de la table. Résumé de l’histoire en quelques dates.

________

1811 / Décret de Napoléon 1er qui met en place la numérotation des routes de l’Empire. L’axe Paris-Antibes devient… la numéro 7.

1870 / La route numéro 7 se transforme en Nationale 7.

1900 / Lancement premier guide Michelin. Il est distribué gratuitement à 2 400 possesseurs de voiture.

1920 / Le guide cesse d’être gratuit. Jusqu’en 1908, les hôtels et les garages pouvaient payer pour être référencés dans le petit guide rouge.

1921 / Eugénie Brazier ouvre sa table (La Mère Brazier) en 1921 au 12 rue Royale à Lyon. Elle devient rapidement célèbre grâce à ses trois étoiles dès 1933 et parce que sa table devient une étape gastronomique incontournable avant de descendre la vallée du Rhône par la nationale 7.

1925 / Ouverture du restaurant La Pyramide par le chef Fernand Point à Vienne

1926 / Apparition des « étoiles de bonne table » dans le guide Michelin

1930 / Jean-Baptiste et Marie Troisgros quittent Châlon-sur-Saône pour reprendre l’Hôtel des Platanes, face à la gare de Roanne.

1931 / Apparition des étoiles (1, 2 et 3) dans le guide Michelin

1932 / Ouverture à Saulieu de L’Hostellerie de la Côte d’Or par le chef Alexandre Dumaine. Le restaurant se trouver sur la N6, mais le Tout-Paris passe par le N7 pour rejoindre cette table mythique. En 1982, Bernard Loiseau, après sept ans de gérance, rachète le restaurant.

1935 / À Saulieu, Alexandre Dumaine gagne sa troisième étoile au guide Michelin. Le célèbre critique Curnonsky avait écrit : « Paris – Dumaine : 260 kilomètres ».

1936 / Création des congés payés le 3 août sous l’impulsion du sous-secrétaire d’État aux sports et à l’organisation des loisirs Léo Lagrange. C’est cette même année que le Michelin lance sa définition des étoiles : une étoile c’est « une très bonne table dans sa catégorie », deux étoiles, la table « mérite le détour » ; trois étoiles, le restaurant  « vaut le voyage ».

1936 / Inauguration de la Maison Pic à Valence, par André Pic

1954 / Création du jeu du Mille Bornes, en référence au presque 1000 kilomètres de la Nationale 7, et s’inspirant du jeu de cartes américain Touring

1955 / Composition de la chanson de Charles Trénet « Nationale 7 ». Il la compose dans sa propriété de Juan-les-Pins.

1970 / Inauguration de l’Autoroute Paris-Lyon-Marseille, achevée en 1973

1970 / Michel Chabran s’installe à Pont-de-l’Isère dans ce qui s’appelle aujourd’hui la Maison Chabran

1972 / Premier déclassement de la Nationale 7

2000 / Sortie du film « Nationale 7 » réalisé par Jean-Pierre Sinapi, avec Nadia Kaci et Olivier Gourmet.

2003 / Ouverture du musée de la RN7 à Piolenc (Vaucluse). Il a fermé en 2006 et a rouvert en 2009.

2005 / Le décret du 5 décembre continue le déclassement de la Nationale 7. Désormais, moins de 50% du tracé initial demeure en « Nationale 7 ».

2009 / Publication du livre « De la Gastronomie française » de Raymond Dumay. L’auteur y développe sa théorie de « L’arbre sacré du Michelin » selon laquelle la géographie des tables triplement étoilées françaises se situe sur les mêmes axes « gourmands » qu’au Moyen Âge (couvents, abbayes, métropoles religieuses…). Certes, cela ne recouvre pas parfaitement le tracé de la Nationale 7, mais il y a quand même quelques axes communs (La Napoule, Valence, Roanne, Saulieu…)

2018 / Publication du livre « Nationale 7 » de Clément Pétreault (ed. Stock, 18,50 euros)

________

Sur le même sujetDécouvrez tous les épisodes de notre série estivale « Atabula a mangé la Nationale 7 »

________

Auteur → Rédaction Atabula / © DR

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page