Rapprochement Éditions Lebey et Bettane+Desseauve : décryptage en cinq points

Il y a quelques jours, une fusion entre les éditions Lebey et Bettane+Desseauve était annoncée. La réalité est bien différente : il ne s’agit nullement d’une fusion mais d’un rapprochement stratégique pour permettre aux deux marques d’être plus fortes sur le terrain commun de la gastronomie. Décryptage en cinq points.

________

1/ Va-t-il avoir une fusion des guides ?

Non, chaque guide continue d’exister et poursuit son propre développement.

________

2/ Va-t-il avoir un rachat ou une fusion des sociétés commerciales ?

Non car les deux marques restent sur des champs complémentaires, l’une le vin, l’autre la gastronomie. En revanche, une nouvelle société a été créée, dans laquelle les éditions Lebey et Bettane+Desseauve sont associées.

________

3/ Où est la valeur ajoutée du rapprochement pour les deux marques ?

La réponse concrète est pour l’instant assez floue. « L’objectif est de partager le savoir-faire de chacun » explique Pierre-Yves Chupin, président des éditions Lebey. Un développement accéléré de la marque Lebey à l’étranger semble être un des objectifs du rapprochement. Pour Bettane+Desseauve, les éditions Lebey doivent apporter plus de « gastronomie » dans leur guide et leur magazine.

________

4/ Concrètement, quels seront les premiers signes tangibles du rapprochement ?

Outre l’événement annuel organisé à Paris autour des prix du guide Lebey, d’autres rendez-vous devraient voir le jour (pas plus de précisions actuellement). La revue En Magnum de Bettane+Desseauve devrait s’enrichir d’une édition « gourmet ». Un développement à l’international, notamment en Chine, est envisagé, sans plus de détails pour l’instant.

________

5/ Quelles cibles ?

Pour Pierre-Yves Chupin, Bettane+Desseauve touche principalement le grand public ; le Lebey touche au contraire plutôt les professionnels. L’objectif est donc d’élargir les cibles – donc les ventes – pour les deux entités.

________

Sur le même sujet → « Capitaine », table élue meilleur bistrot de Paris dans le guide Lebey 2018 / Michelin Gault&Millau, Fooding et Lebey : les guides inspectent-ils vraiment toutes les tables chaque année ? Nos réponses chiffrées

________

Foods’ Who → Pierre-Yves Chupin

________

Auteur → Rédaction Atabula / © DR

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page