27 personnalités réclament un geste de l’Etat en faveur du bio et du local

Des personnalités dont certaines issues du monde de la gastronomie comme l’animatrice Julie Andrieu et le journaliste Laurent Mariotte réclament dans un tribune parue dans le Journal du Dimanche...
Des personnalités dont certaines issues du monde de la gastronomie comme l’animatrice Julie Andrieu et le journaliste Laurent Mariotte réclament dans un tribune parue dans le Journal du Dimanche un « bonus pour des cantines bio et locales ». C’est l’ex-journaliste Audrey Pulvar, désormais présidente de la Fondation pour la Nature et pour l’Homme (fondée par un certain… Nicolas Hulot) qui est à l’origine de cette opération dans laquelle Nagui, Sophie Marceau ou encore Yann Arthus-Bertrand sont impliqués. Les signataires proposent d’allouer 164 millions d’euros par an aux écoles et 330 millions aux hôpitaux afin de changer les pratiques établies. L’argent servirait notamment à former les cuisiniers et les acteurs publics, à installer des légumeries dans les cantines et à soutenir les dépenses d’approvisionnement / Accéder à la tribune

________

Auteurs → Rédaction Atabula / © DR

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

_________

Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

  • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

    Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...