À Montpellier, les cantines scolaires se veulent des modèles de restauration durable

Lundi 10 septembre, la mairie de la huitième ville de France organisait une conférence de presse pour revenir ses ambitions autour de ses cantines scolaires. Si le riz provient...
Lundi 10 septembre, la mairie de la huitième ville de France organisait une conférence de presse pour revenir ses ambitions autour de ses cantines scolaires. Si le riz provient de Camargue, que salades, tomates et melons poussent localement et qu'un tiers du plateau repas est déjà issu de l'agriculture raisonnée, la municipalité a annoncé qu'elle souhaite que 20% des aliments soient bio d'ici deux ans. Par ailleurs, les restes seront envoyés dans une usine pour être convertis en biogaz ou compost. Toujours dans cet objectif de limitation de déchets, la cité va également bannir le plastique au profit de barquettes compostables dès la rentrée. A terme, les 86 restaurants scolaires doivent devenir des espaces zéro gaspi (source : site de […]
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant. Pour des abonnements groupés, contactez-nous par mail (contact@atabula.com) ou par téléphone (0143152617)

PUBLICITÉ


SNACK & STREET


PUBLICITÉ


LA PLATEFORME ATABULA