Lors de la troisième Conférence de l’Organisation mondiale du travail (OMT) sur le tourisme œnologique qui s’est tenue à Chisinau (République de Moldova) les 6 et 7 septembre 2018, l’OMT a recommandé de faire une place au tourisme œnologique dans les politiques nationales de tourisme et de développement rural. Les deux journées de débat ont mobilisé des experts de 30 pays autour d’une priorité de l’OMT : accroître les avantages socioéconomiques du tourisme, en examinant des segments spécifiques tels que celui de l’œnotourisme. La Conférence a débouché sur un total de huit grands domaines d’action : stratégie et gouvernance en matière de tourisme œnologique ; partenariats ; participation des populations ; appui aux petites entreprises et aux entrepreneurs ; contribution de l’œnotourisme au développement rural ; études sur les tendances et les consommateurs ; renforcement des compétences ; et alignement du tourisme sur les objectifs de développement durable.

________

Auteurs → Rédaction Atabula / © DR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.