L’Herbe Rouge : havre de paix bistronomique en Loir-et-Cher

Parfaite halte au pays des châteaux

Encaissé dans une micro-vallée et sis au bord d’un mignonnet ruisseau, L’Herbe Rouge ne manque pas de charme. À l’intérieur, l’esprit bistrot avec ses tons rouges et ses chaleureux carreaux en damiers s’inscrit dans la même veine. Autant dire qu’on est ravi en réalisant à la première bouchée que l’assiette suit. La terrine de légumes au curry est parfaite tant au niveau de la texture que des saveurs. Elle procure presque autant de plaisir que la terrine de campagne riche en foie, dans laquelle on pioche chez le voisin. Suit une poitrine de porc fondante à souhait en osmose avec sa purée de céleri, arrosée du jus relevé qui va bien. En dessert, on reste sur la simplicité parfaitement exécutée avec une brioche perdue, poire pochée, crème fouettée vanillée auréolée de subtiles brins de menthe fraîche. Magnifique proposition de vins nature des vallées du Cher et de la Loire.

 

________

Pratique → Le Bourg, 41120 Valaire – 02 54 44 98 14 – 35 euros boisson comprise

________

Photographie → © lj

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

_________

Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

  • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

    Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...