Prix de la meilleure décoration de restaurant : Ursus (Tignes)
Advertisement

Prix de la meilleure décoration de restaurant : Ursus (Tignes)

Tout là-haut, dans les montagnes, se niche le restaurant qui reçoit le premier Prix Atabula de la meilleure décoration : Ursus, à Tignes.

________

Clément Bouvier, chef du restaurant Ursus, n’aime pas faire comme les autres. Il voulait créer un univers unique dans son restaurant de Tignes, station de ski mondialement connue située à plus de 2 000 mètres d’altitude. Pour cela, l’homme y a mis les moyens et l’inventivité. Exit la trentaine de tables et les 80 places assises ; ne reste plus qu’une douzaine de tables dans la grande salle de 170 m². Surtout, la décoration a été bouleversée. « Je voulais créer un univers à part, éviter à tout prix de refaire ce que l’on a déjà vu ailleurs. Un jour, en allant chercher des herbes dans la forêt, il y avait un soleil magnifique. C’était magique. Je me suis dit que c’était cela qu’il fallait reproduire dans le restaurant. » Facile à dire, moins facile à faire. Car notre homme voulait carrément refaire la forêt dans son restaurant. Les architectes lui ont gentiment expliqué que cela n’était pas tout à fait possible. Clément Bouvier a insisté, réfléchi et discuté âprement le projet. Pendant près de 18 mois, le cabinet ICmArchitecture (le même que celui qui a refait le Clos des Sens, finaliste du Prix) et le chef ont avancé pas à pas dans la forêt rêvée.

Aujourd’hui, le résultat est saisissant : pas moins de 360 troncs d’arbre sont installés dans la salle du restaurant, permettant aux 12 tables d’être parfaitement isolées les unes des autres. Au plafond, une toile tendue représente un immense feuillage et, sur les murs, le papier peint reproduit des branches. La forêt est là ! Chaque table est éclairée par une seule source lumineuse, avec une ampoule spéciale, venue du Japon et reproduisant… la lumière du soleil. Et pour compléter cette scène sylvestre idyllique, la salle s’éclaire également de trois feux de camp qui brûlent à même le sol. À ce niveau-là, ce n’est plus une décoration, mais un univers onirique dans lequel Clément Bouvier fait voyager ses hôtes avant même de démarrer le repas.

________

________

Sur le même sujet → Découvrez tous les vainqueurs de la première édition des Prix Atabula

________

Pratique → Site web de la Maison Bouvier/Ursus

________

Photographie → © Atabula

Haut de page