Douce Steiner (Sulzburg, Allemagne) : avec un tel prénom…

Une bonne cuisine, sans extravagances, mais franche du collier
Dîner chez douce, en Allemagne... L’assiette navigue en eau calme, rassurante, sans extravagances. La cuisine n’est ni féminine, ni masculine. Elle se contente d’être bonne sans être envoûtante, sans fausse séduction, sans faux-semblant. Ce qui touche ici, c’est l’évidence de la franchise.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant. Pour des abonnements groupés, contactez-nous par mail (contact@atabula.com) ou par téléphone (0143152617)

PUBLICITÉ


SNACK & STREET


PUBLICITÉ


LA PLATEFORME ATABULA