Elles font renaître la gastronomie cambodgienne

Quasiment éradiquée par les Khmers rouges
Elles étaient de passage à l’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) pendant deux semaines. Kimsan Pol et Kimsan Sok sont les ambassadrices d’une gastronomie quasiment éradiquée par les Khmers rouges. Notamment passées par les cuisines de Régis Marcon, elle ont depuis ouvert leur propre restaurant à Phnom Penh, capitale du Cambodge. Elles y proposent une cuisine proche de la gastronomie thaïlandaise mais jouant davantage sur la douceur et les plantes que sur le piment (source : Tribune de Genève). ________ Photographie → © DR OPINION Qu’un chef propose un repas « gastronomique » à des détenus en prison, où est le problème ?15 novembre 2018 Agriculture, alimentation et Dalida15 novembre 2018 LES DERNIERS ARTICLES Coup de coeur – Restaurant David Toutain […]
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant. Pour des abonnements groupés, contactez-nous par mail (contact@atabula.com) ou par téléphone (0143152617)

PUBLICITÉ


SNACK & STREET


PUBLICITÉ


LA PLATEFORME ATABULA