Restaurant et niveau sonore : l’oreille et la bouche doivent s’entendre

Il n’y a bien que le Michelin qui pense que seule l’assiette compte pour juger de la qualité d’une table en 2018. À une époque où l’on ne parle que d’expérience au restaurant, il y a un sens souvent négligé par les restaurateurs et qui, pourtant, peut faire toute la différence : l’ouïe. Horrible brouhaha ou niveau sonore maitrisé, l’oreille et la bouche doivent s’entendre. Des professionnels se sont penchés sur la question.